Storytelling : le jeu des 7 histoires

Un article proposé par | 69
Les histoires sont le moyen naturel et le plus évident pour communiquer.

Storytelling : le jeu des 7 histoires

450 367 Bérangère Amestoy

Anecdote, témoignage, success story, mythe… A chaque opération de communication son récit.

« Les hommes ne sont pas idéalement conçus pour comprendre la logique, ils sont idéalement conçus pour comprendre les histoires. » Le verdict de Roger Schank, chercheur en sciences cognitives, est sans appel. Les histoires sont le moyen naturel et le plus évident pour communiquer.

Mais il existe une multitude d’histoires… et une multitude de façons de les classer. Par genre (narratif, graphique, théâtral, etc.) et leurs lots de déclinaisons (historique, policier, fantasy, etc.), par registre (tragique, comique, épique, etc.), par forme (livre, film, séries, etc.)… Si ces catégorisations sont intéressantes d’un point de vue littéraire, elles sont trop complexes pour être utilisées dans le cadre du storytelling. En la matière, ce qui importe est la finalité recherchée et l’adéquation de l’histoire avec ce but. On distingue ainsi sept types d’histoires pour sept types d’usages.

 

Cet article vous intéresse ? Cliquez sur le lien ci-après :
www.hbrfrance.fr 22/08/2017 | Storytelling : le jeu des 7 histoires