[Entretien] Nicolas Joly : « La biodynamie pour revenir à la vérité du goût »

Un article proposé par | 105
Nicolas Joly, propriétaire de la Coulée de Serrant, à côté d'Angers, nous explique sa philosophie viticole. Crédits : Figaro Vin

[Entretien] Nicolas Joly : « La biodynamie pour revenir à la vérité du goût »

302 330 Bérangère Amestoy

Le propriétaire de la Coulée de Serrant, à côté d’Angers, nous explique sa philosophie viticole.

Situé à quelques kilomètres de la ville d’Angers, le vignoble de la Coulée de Serrant est planté en 1130 par les moines cisterciens. Son antériorité lui vaut d’être reconnu comme un « monopole » de 7 hectares de chenin blanc. Cette mention rare indique que le vin appartient à un seul propriétaire et qu’un seul vin est produit à partir de ce clos ou de cette appellation. Par ailleurs, le domaine réalise deux autres cuvées, le Clos de la Bergerie sur l’appellation Savennières-Roche-aux-Moines et les Vieux Clos sur l’appellation Savennières. Dès le début des années 1980, Nicolas Joly cultive ses vignes selon les principes de la viticulture biodynamique. Leader de cette méthode culturale dont les bases ont été posées au début du XXe siècle par Rudolf Steiner, il la défend dans ses ouvrages et par le biais de son association vigneronne, Renaissance des appellations. Explications.

 

Cet article vous intéresse ? Cliquez sur le lien ci-après :
http://avis-vin.lefigaro.fr Nicolas Joly 11/04/2018 | « La biodynamie pour revenir à la vérité du goût »

Crédit photos : Figaro Vin