[Grand-Duché de Luxembourg] Un marché clé pour les vins français

Un article proposé par | 32
Le marché luxembourgeois est un marché de connaisseurs et d’amateurs. C’est souvent la réputation du vin, de l’appellation qui compte, et dans une moindre mesure du producteur. Médailles, bonnes notes dans les guides reconnus sont des points forts.

[Grand-Duché de Luxembourg] Un marché clé pour les vins français

680 440 Bérangère Amestoy

Fabrice Krier est courtier en vins au Grand-Duché de Luxembourg, formateur agréé pour le CIVB et le conseil des vins de  Saint-Émilion. Crédits photo : Mon-viti

Le marché luxembourgeois est un marché de connaisseurs et d’amateurs. C’est souvent la réputation du vin, de l’appellation qui compte, et dans une moindre mesure du producteur. Médailles, bonnes notes dans les guides reconnus sont des points forts. Le poids de la GD est important dans la commercialisation du vin au Luxembourg. Une tendance qui devrait se poursuivre : Cactus, la chaîne la plus importante, compte une trentaine de magasins, Cora, deux magasins, Auchan bientôt trois. Les grandes surfaces visent le haut de gamme, avec des pratiques proches des cavistes, des sommeliers présents pour conseiller le consommateur, etc.

Le consommateur est sensible à l’étiquette, et n’hésite pas à mettre le prix. Le prix moyen d’une bouteille de vin en GD est de 9,35 euros au Luxembourg, alors que pour comparaison il est de 4,05 euros en Belgique.

 

Cet article vous intéresse ? Cliquez sur le lien ci-après (article réservé aux abonné.e.s mon-viti) :
www.mon-viti.com 26/07/2017 | Le Grand-Duché de Luxembourg, un marché clé pour les vins français