La France concurrencée a encore des cartes à jouer au Japon

Un article proposé par | 62
Malgré une concurrence forte, une consommation de vin tranquille stagnante voire en régression chez les jeunes, le Japon reste un marché où les vins français, de moyenne à très haute gamme, suscitent encore de l’envie.

La France concurrencée a encore des cartes à jouer au Japon

680 440 Bérangère Amestoy

Crédits photo : mon-viti

Malgré une concurrence forte, une consommation de vin tranquille stagnante voire en régression chez les jeunes, le Japon reste un marché où les vins français, de moyenne à très haute gamme, suscitent encore de l’envie. Mais pour maintenir les ventes, l’image très positive de la France n’est cependant pas suffisante.

Cet article vous intéresse ? Cliquez sur le lien ci-après (article réservé aux abonné.e.s mon-viti) :
www.mon-viti.com 21/09/2017 | La France concurrencée a encore des cartes à jouer au Japon