[Brexit] Le monde du vin sans la Grande-Bretagne

Un article proposé par | 19
Au moment où les négociations sur le retrait britannique de l’Union européenne doivent réellement commencer, la Wine & Spirit Association dresse le portrait d’un marché qui montre les prémices de l’impact du Brexit sur la consommation de vins.

[Brexit] Le monde du vin sans la Grande-Bretagne

1024 508 Bérangère Amestoy

Les prix des vins pourraient augmenter de 22 % à l’horizon 2025 en Grande-Bretagne et les volumes baisser de 28 %.

UK trade policy observatory vient de publier une étude économique des conséquences du Brexit sur le marché mondial du vin. Si la Grande-Bretagne applique des tarifs douaniers, c’est à un vrai bouleversement des équilibres du marché qu’il faut s’attendre.

Parue en May, l’étude « Will Brexit harm UK and global wine markets ? » (Le Brexit va-t-il faire du mal à la Grande-Bretagne et aux marchés globaux du vin ?), du UK trade policy observatory répond par l’affirmative si la Grande-Bretagne applique les mêmes tarifs douaniers que l’Union européenne. Dans le scénario le plus dur, les prix locaux pourraient augmenter de 22 % à l’horizon 2025 et les volumes baisser de 28 %. Cette évolution serait provoquée principalement par la baisse du revenu global du pays (jouant pour 16 % dans l’évolution) et la dévaluation de la livre (jouant pour 20 % dans l’évolution). La hausse des tarifs douaniers jouerait un rôle secondaire : ils expliqueraient seulement 5 % de l’évolution. Les volumes vins super-premiums et les vins effervescents seraient les plus touchés.

 

Cet article vous intéresse ? Cliquez sur le lien ci-après :
www.vitisphere.com 06/06/2017 | Le monde du vin sans la Grande-Bretagne