La Cuma de la Colette (Sancerre) : Une gestion collective des effluents vitivinicoles réussie

La Cuma de la Colette (Sancerre) : Une gestion collective des effluents vitivinicoles réussie

Un article proposé par | 62
Depuis sept ans, une soixantaine de vignerons de la zone d’appellation Sancerre en région Centre-Val de Loire gèrent eux-mêmes la dépollution des effluents grâce à un investissement important dans une station d’épuration. Crédits photo : mon-viti

La Cuma de la Colette (Sancerre) : Une gestion collective des effluents vitivinicoles réussie

680 510 Bérangère Amestoy

Crédits photo : mon-viti

Depuis sept ans, une soixantaine de vignerons de la zone d’appellation Sancerre en région Centre-Val de Loire gèrent eux-mêmes la dépollution des effluents grâce à un investissement important dans une station d’épuration.

La Cuma de la Colette regroupe 60 adhérents de la zone d’appellation Sancerre. Ils ont décidé en 2009 de se regrouper pour gérer les effluents vitivinicoles de leurs exploitations. En France, en dehors des caves coopératives ou privées, c’est sans doute l’une des plus importantes structures jamais créées dans ce domaine. À l’époque, les 7 500 m3 étaient acheminés à la station d’épuration communale toujours en activité aujourd’hui. Mais les pics d’apports au moment des vendanges perturbaient son bon fonctionnement.

 

Cet article vous intéresse ? Cliquez sur le lien ci-après (article réservé aux abonné.e.s mon-viti) :
www.mon-viti.com 08/11/2017 | a Cuma de la Colette (Sancerre) : Une gestion collective des effluents vitivinicoles réussie